fbpx

Burkina Faso : La junte confirme avoir demandé le départ de l’armée française

Burkina Faso : La junte confirme avoir demandé le départ de l’armée française

Le porte-parole du gouvernement du Burkina Faso a confirmé, lundi 23 janvier 2023, que les autorités burkinabè ont demandé le départ des troupes françaises basées dans le pays, dans un délai d’un mois. « Les forces françaises sont basées à Ouagadougou sur la demande du Burkina Faso et de ses autorités, a déclaré Jean-Emmanuel Ouédraogo, dans une interview sur la Radio-Télévision du Burkina (RTB), reprise par Rfi. 

 

Cette dénonciation est dans l’ordre normal des choses, elle est prévue dans les termes de l’accord militaire », poursuit-il.

 

Avant de préciser : « ce que nous dénonçons, c’est l’accord qui permet aux forces françaises d’être présentes au Burkina Faso. Il ne s’agit pas de la fin des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la France ».

 

Dans tous les cas, c’est depuis Paris, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du 60e anniversaire du traité de réconciliation entre la France et l’Allemagne, que le président Emmanuel Macron a réagi aux annonces de l’Agence d’information burkinabè. « J’attends que le président de transition Ibrahim Traoré puisse s’exprimer », réagissait-il.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire