fbpx

Burkina Faso : au moins 30 civils tués et un village saccagé dans une région de l’est

Au moins 30 civils ont été tués ce lundi 03 mai dans une attaque d’un hameau de culture de kodyel, à l’est du Burkina faso, selon Rfi. Des hommes armés non identifiés ont pris d’assaut le village, faisant 30 morts malgré, l’intervention de la population locale. Selon des témoignages, les assaillants, environ 300 personnes, ont tué des personnes et brûlé des habitations, et des greniers.

Ils auraient encerclé le village en tuant presque la plupart des hommes, en épargnant les femmes et les enfants.

Parmi les victimes le chef du village et plusieurs membres de sa famille, et les villageois.

Une dizaine d’assaillants ont été tués lors des affrontements.

Les hommes armés ont vandalisé le centre de santé du village en ordonnant aux agents de santé de partir du village.

Cette attaque est une des plus meurtrières que l’est du pays ait connu depuis l’embuscade sur un convoi minier de la Semafo en 2019, qui a fait un bilan de 38 morts.

Aicha Diakhite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.