fbpx

Variant Delta : une panoplie d’inhumation s’enchaîne au cimetière de Yoff, Touba toujours dans les standards

Variant Delta : une panoplie d’inhumation s’enchaîne au cimetière de Yoff, Touba toujours dans les standards

Les enterrements s’enchaînent au cimetière musulman de Yoff depuis la recrudescence des nombres de cas liés au coronavirus.

La 3e vague de Covid-19 est la cause principale principale de ce fait selon le journal Le Quotidien.

« Hier dimanche, entre 9h et 15 h, ce n’est pas moins de 9 cérémonies d’inhumation qui y ont été dénombrées », raconte Seynabou Diouf domiciliée à la Cité Djily Mbaye.

« Vers 11 heures, 3 corbillards sont stationnés devant la grande porte du cimetière attendant que de la place se libère pour pouvoir inhumer. Des cars arrivent de partout se mélangeant aux voitures particuliers », rapporte Le Quotidien.

« J’ai fait plus de 10 ans ici, mais je n’ai jamais vu ça. Le rythme d’enterrements est vraiment insoutenable », affirme, pour sa part, Ousseynou Wade.

Ce qui n’est pas le cas au cimetière de Bakhiya de Touba. Selon Serigne Cheikh Abdou Bakhul, le responsable du cimetière « aucune recrudescence des enterrements n’a été notée jusqu’ici ».

Joint par téléphone par la rédaction de Médiaactu, il affirme que le pic reste à 60 personnes inhumées en une seule journée et cela date de 2019 bien avant l’apparition de la pandémie.

Serigne Cheikh Abdou Bakhoum de conclure :  » je n’ai jamais reçu un certificat de décès où on a précisé que la personne est morte à cause de la Covid ».

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.