fbpx

Trafic de biens mal acquis : Karim Wade sort vainqueur contre l’État du Sénégal

Trafic de biens mal acquis : Karim Wade sort vainqueur contre l’État du Sénégal

L’ancien ministre Karim Meïssa Wade, condamné à 6 ans de prison par la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei), a gagné la manche devant la justice monégasque. Dans une décision rendue ce 14 octobre, la Cour de révision – la plus haute juridiction monégasque – a en effet débouté définitivement l’État sénégalais de sa demande visant à obtenir la saisie des sommes contenues sur leurs comptes bancaires logés dans la principauté », selon les informations de « Jeune Afrique ».

Non seulement l’Etat a perdu devant la plus haute justice monégasque mais la décision est définitive.

L’Agent judiciaire de l’Etat sénégalais, Antoine Félix Diome, réclamait la saisie de 24 comptes bancaires appartenant à Karim Wade, Ibrahima Khalil Bourgi, Karim Aboukhalil Bourgi et Pape Mamadou Pouye, au titre des dommages et intérêts auxquels la justice sénégalaise avait condamné les quatre accusés.

Pour rappel, en 2018, le tribunal correctionnel de Monaco avait débouté en appel l’Etat du Sénégal de sa demande de saisie des mêmes comptes bancaires dans le cadre d’une procédure au pénal. Des jugements qui, selon la même source, s’ajoutent à la décision rendue par la justice française. Laquelle s’était opposée à la confiscation des biens de Karim Wade en France.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.