fbpx

TER : l’État du Sénégal offre un week-end supplémentaire pour effectuer un voyage de découverte, voici les conditions

TER : l’État du Sénégal offre un week-end supplémentaire pour effectuer un voyage de découverte, voici les conditions

Après l’inauguration du Train express régional (TER) par le Président sénégalais Macky Sall il y a quelques semaines l’État du Sénégal offre un week-end supplémentaire pour effectuer un voyage de découverte à bord du TER entre le 14 et le 17 janvier 2022 de 07h à 20h.

Pour faire partir des voyageurs il faut s’inscrire sur la plateforme www.ter-sargal.com munies d’un titre de transport valide pour bénéficier de ce voyage gratuit.

« C’est une étape historique dans notre marche collective vers le Sénégal émergent. Il y a 5 ans, le 14 décembre 2016, nous lancions le chantier de la première phase sur un linéaire de 35 km », a indiqué Sall lors de son allocution à la cérémonie inaugurale à Diamniadio.

« Le TER ouvre une nouvelle perspective dans le transport de masse avec 15 trains. Chaque train pouvant accueillir jusqu’à 565 passagers pour un potentiel de 115 mille passagers par jours », avait détaillé Macky Sall, assurant qu’il va désengorger le trafic à Dakar et dans la banlieue.

Le coût global du projet est de 780 milliards francs CFA (1 milliard 346 millions USD), dont un prêt de 235.3 milliards francs (436 millions USD) de la France, 111 milliards (191 millions USD) de la Banque africaine de développement et 196.6 milliards de francs (338 millions USD) de la Banque islamique de développement.

La participation de l’Etat du Sénégal se chiffre à 250 milliards de francs CFA (431 millions USD).

Le projet est composé de 15 trains fonctionnant à l’électricité et de 14 gares sur un linéaire de 35 km.

Macky Sall avait annoncé le démarrage prochain de la deuxième phase sur un linéaire de 22 km pour relier Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass.

Il a annoncé une commande additionnelle de 7 trains pour porter le total du parc du TER à 22 trains, assurant que les partenaires financiers se sont engagés à accompagner la deuxième phase.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.