fbpx

Ousmane Sonko catapulte Doudou Ka : « mon alter ego c’est son père politique Macky Sall »

Ousmane Sonko catapulte Doudou Ka : « mon alter ego c’est son père politique Macky Sall »

Le leader du Pastef, Ousmane Sonko, a fait une déclaration et s’en est profité pour solder ses comptes avec Doudou Ka, membre de la mouvance présidentielle, qu’il accuse d’être l’instigateur des violents affrontements qui ont eu lieu lundi à Boucotte, en Ziguinchor, occasionnant trois blessés du côté de ses militants. M. Sonko qui considère Doudou Ka comme « un mort-né politique », lui rappelle qu’ils ne boxent pas dans la « même catégorie » et que son « alter ego est son père politique Macky Sall».

Dans son point de presse ce mardi suite aux violents affrontements qui ont eu lieu lundi soir entre ses militants et ceux de Doudou ka, Ousmane Sonko a invité les habitants de Ziguinchor (sud) où il va passer quelques jours pour rentrer ses militants, à ne pas se laisser manipuler.

« Il ne faut pas accepter que des mort-nés politique, que des avortons politiques viennent instrumentaliser les jeunes pour leur dire aller attaquer X ou Y en sachant que le rapport de force ne leur est pas favorable. La politique ce n’est pas cela et la Casamance ce n’est pas cela », a-t-il souligné.

M. Sonko de minimiser Doudou Ka sans le citer nommément : « L’auteur de ses agissements est un acteur politique mineur ici (Ziguinchor), il est inexistant au niveau national. Je ne suis pas son alter ego, mon alter ego c’est son patron, son père politique qui s’appelle Macky Sall ».

Donc, a-t-il ajouté : « s’il pense que c’est par des agissements pareils qu’il peut combler son absence d’aura et de légitimité politique, il se trompe. S’il pense que je peux être un escalier pour lui pour taper à l’œil de Macky Sall, dans leur compétition interne pour être candidat, il se trompe ».

Le candidat à l’élection présidentielle 2024 a tenu à préciser qu’il n’a pas les mêmes ambitions et le même niveau politique que M. Ka. « Nous n’avons pas les mêmes ambitions, ni le même niveau en politique. Son horizon politique ne dépasse pas l’ambition d’être un jour maire de Ziguinchor qu’il ne sera jamais. Mon ambition c’est d’être le président de la république du Sénégal. Donc, nous ne boxons pas dans la même catégorie. Il faut qu’il sache raison gardée », a-t-il conclu.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.