fbpx

Ñoo Lank prévoit une manifestation le 17 septembre prochain

Ñoo Lank prévoit une manifestation le 17 septembre prochain

Hier, au cours d’une conférence de presse au siège du Frapp, les collectifs Noo Lank, And Taxawu Askan Wi, Luttons contre l’indiscipline au Sénégal, Y en a marre, les Forces démocratiques du Sénégal et Africa First ont annoncé la tenue d’une manifestation le 17 septembre prochain à partir de 15 h, au niveau de la place de la Nation. Ils iron jusqu’au rond-point de la RTS. L’objectif est de protester contre la cherté de la vie et les violences policières à l’endroit des manifestants.

‘’On fustige le manque de rigueur de la part de l’Etat, notamment les agents du ministère du Commerce, surtout le manque de constance des prix des denrées sur le marché lié au manque de contrôle’’, lance le coordonnateur général du collectif Noo Lank, Mourtala Seck. Ils appellent toute la population du Sénégal à les rejoindre dans ce combat.

À chaque fois qu’ils introduisent une demande d’autorisation, ils remarquent que l’autorité compétente attend le dernier moment pour leur envoyer un refus, prétextant un trouble à l’ordre public ou même la propagation du virus. Ce qui n’est que des ‘’balivernes’’, selon les manifestants.

D’ailleurs, le coordonnateur du mouvement And Taxawu Askan Wi, Ababacar Mbaye, rappelle que la marche ne doit pas être autorisée. Les organisateurs ne doivent, en effet, qu’informer le préfet, car c’est un droit constitutionnel. ‘’Nous ne céderons jamais à l’intimidation. Si les citoyens doivent respecter la loi et ceux qui pratiquent le droit viennent à la bafouer, la marche reste idéale pour informer le peuple de ce qui se passe et montrer sa colère’’.

Avec Enquête

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.