fbpx

Lutte contre l’insécurité : le nouveau commissariat de Mbao inauguré

Lutte contre l’insécurité : le nouveau commissariat de Mbao inauguré

La ville de Mbao a étrenné son Commissariat de police, flambant neuf. La cérémonie d’inauguration de l’infrastructure a eu lieu, ce jeudi 21 octobre 2021, en présence du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome et de la cheffe de la Délégation de l’ Union européenne à Dakar, Irène Mingaso.

Le nouveau Commissariat de police de la ville de Mbao, une banlieue située à une vingtaine de kilomètres de Dakar, à été construit dans le cadre du Programme SENSEC-UE. Il s’agit d’un programme de coopération entre le Sénégal et l’Union européenne.

Le Commissariat de Mbao est conçu de manière à constituer un modèle en matière d’accueil et d’accès à la justice pour les populations vulnérables.

D’un coût de 300 millions FCFA, le Commissariat de Mbao va permettre de lutter efficacement contre l’insécurité dans cette partie de la région de Dakar.

« Ce commissariat est le modèle pilote de mise en œuvre des opérations sur le plan technique et de gestion des services. Il comprend la mise en place d’outils statistiques nécessaires au suivi de la délinquance et de la criminalité ; qui permettent d’adapter les ripostes et les méthodes de combat au sein des différents services. (…) Les évènements de mars derniers nous ont montré que les menaces de sécurité intérieure ne doivent pas être sous-estimées. L’amélioration du rapport entre citoyens et forces de sécurité intérieures est essentielle pour prévenir de nouveaux incidents et une montée de l’instabilité dans le pays », a déclaré Irène Mingaso, cheffe de la Délégation de l’UE.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, a justifié l’établissement du Commissariat à Mbao. Selon le ministre, le nouveau commissariat va jouer un rôle primordial dans la lutte contre la criminalité.

« L’érection du commissariat de Zac-Mbao, rattaché au Commissariat central de Pikine-Guédiawaye se justifie par l’importance démographique de la commune de Mbao ces deux dernières décennies mais aussi par sa position géographique qui en fait une zone de passage quotidien très dense vers les grands centres urbains que sont Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque et Keur-Massar. Il vient seconder le commissariat Centre de Pikine-Guédiawaye dans ses missions de sécurité publique afin de juguler au mieux le phénomène de la criminalité et de la délinquance sous toutes ses formes et sur toute l’étendue du territoire de la commune. Il va jouer un rôle considérable dans la prévention de la délinquance », a soutenu le ministre de l’Intérieur.

Financé à hauteur de 10 millions d’euros, soit un peu plus de 6,5 milliards FCFA pour une durée de 3 ans (de 2017 à 2021) le Programme SENSEC-UE avait pour objectif le renforcement des capacités en matière de lutte contre le crime organisé et le terrorisme, le contrôle et la surveillance des frontières et l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure.

Sa mise en œuvre était assurée par CIVIPOL (France) et la FIIAPP (Espagne), pour la partie «assistance technique», et par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), pour les acquisitions de moyens et l’immobilier. La cérémonie d’inauguration à enregistré la participation des maires de Mbao, Abdoulaye Pouye et de Pikine, Abdoulaye Timbo.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.