fbpx

Lutte avec frappe : Le lutteur Zarco traduit de “ridicule” la suspension du CNG

Lutte avec frappe : Le lutteur Zarco traduit de “ridicule” la suspension du CNG

Le lutteur de l’écurie Grand-Yoff Mbollo Zarco est très courroucé contre le (CNG), Comité national de gestion de la lutte, qui a décidé de le suspendre un an ferme. Le lutteur n’arrive pas à avaler la dragée.

Dans son entretien accordé au journal L’Observateur, Zarco traduit de la suspension qu’il s’est vue infligée de « ridicule ».

De plus, il rajoute : « Le président du CNG doit annuler cette suspension, parce qu’elle est ridicule. J’accepte d’être sanctionné financièrement, mais me suspendre prétextant que j’aie fait plus de trente (30) minutes de préparation mystique. En plus d’avoir pris mon argent la somme colossale de un million trois-cent mille (1 300.000 FCFA), ils décident de me suspendre pour des motifs qui ne tiennent pas. Le CNG a commis une grosse erreur et il doit automatiquement là rectifier », a dit Zarco, tête de file de l’écurie Grand-Yoff Mbollo.

Qui poursuive : « On ne peut pas parler d’indiscipline, parce que nous sommes des responsables. Les lutteurs sont des références pour beaucoup de jeunes, donc ils ne peuvent pas montrer des actes d’discipline. Les grands combats doivent avoir un temps important de préparation, d’autant plus que les amateurs ont fait le déplacement pour ce duel ».

D’après Zarco, le CNG veut juste ôter le charme de la lutte. « Des galas de lutte ont été organisés jusqu’à 1 heure du matin, pourquoi, veulent-ils changer maintenant les horaires ? Les lutteurs ont besoin d’un temps de préparation mystique assez conséquent. On ne peut pas préparer un combat pendant des mois et venir tout gâcher en 10 minutes », a-t-il vitupéré.

Thierno Oumar Sow

Laisser un commentaire