fbpx

La justice doit être «protégée, défendue par ceux qui l’animent», selon le bâtonnier de l’ordre des avocats

La justice doit être «protégée, défendue par ceux qui l’animent», selon le bâtonnier de l’ordre des avocats

Le bâtonnier de l’ordre des avocats du Sénégal, Me Mamadou Seck, est d’avis que «l’affaiblissement de l’autorité judiciaire procède certes de l’état d’esprit de certains citoyens, mais il est aussi entretenu de l’intérieur de l’institution par certains comportements ».

 

Mamadou Seck souligne que la justice doit être «protégée, défendue par ceux qui l’animent et qu’elle transcende, pour être la plus parfaite possible». Le bâtonnier s’exprimait, ce 23 janvier, à l’occasion de la rentrée solennelle des cours et tribunaux placée cette année sous le thème : «Protection des usagers dans le système de santé publique».

 

«La protection de l’usager passe par la promotion des garanties judiciaires et administratives, qui sont un aspect fondamental de la notion de traitement humain et ont pour objet de protéger la vie, la santé et la dignité des personnes», a-t-il notamment dit. Selon l’avocat, «les usagers doivent être aidés à maitriser leurs droits et des sanctions doivent être prises contre des actes qui sont souvent la manifestation d’une volonté de ne pas servir consciencieusement ».

 

Poursuivant son argumentaire, le bâtonnier de l’ordre des avocats est d’avis que «les acteurs de la justice doivent être irréprochables, les magistrats exerçant leur magistère avec indépendance et impartialité et les avocats assurant la défense dans la dignité, l’honneur, le courage et en toute indépendance».

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire