fbpx

Kaolack : 46 pirogues transportant de plus de 200 personnes en provenance des îles du Saloum ont rallié, dimanche, la ville de Kaolack (centre) pour assister au Gamou de Médina Baye

Kaolack : 46 pirogues transportant de plus de 200 personnes en provenance des îles du Saloum ont rallié, dimanche, la ville de Kaolack (centre) pour assister au Gamou de Médina Baye

Le Gamou, qui se tient dans cette cité religieuse de la commune de Kaolack, au centre du Sénégal, est une manifestation annuelle commémorant l’anniversaire de la naissance du prophète Mohammed (PSL). L’édition 2021 est prévue lundi.

D’après Aps, à l’occasion de cet évènement religieux, des fidèles musulmans du Sénégal, de plusieurs pays de la sous-région et d’autres continents, rallient Médina Baye, cité bâtie par leur guide Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass, une importante figure soufie sénégalaise qui bénéficie d’une grande audience au-delà du Sénégal.

’’Dans les îles du Saloum, nous avons 20 iles habités. Aujourd’hui, 46 pirogues ont fait le déplacement avec des embarcations de plus de 200 personnes dans l’objectif de venir à Médina Baye et rendre hommage à Cheikh Ibrahima Niass’’, a confirmé le président de la ’’Jamiyatou Ansaroudine’’ du département de Foundiougne, Issa Bâ.

La ’’Jamiyatu Ansaroudine’’ est une association qui regroupe à travers le monde des fidèles de Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass.

Ces pirogues en provenance des îles du Saloum ont été accueillies au port de Kaolack par les autorités religieuses et politiques de la ville. ’’Avant l’indépendance, il était extrêmement difficile de rallier les îles du Saloum. Mais, malgré tout, Cheikh Ibrahima Niass a bravé la mer pour aller trouver cette population chez elle et la convertir en islam’’, a rappelé Issa Bâ.

Et, a-t-il expliqué, ’’cette population là, en retour, pour rendre un hommage à son marabout, a préféré prendre le même chemin qu’avait emprunté Cheikh Ibrahima Niass’’.

’’La population des îles du Saloum veut montrer sa reconnaissance à Cheikh Ibrahima Niass’’, a ajouté Issa Bâ.

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.