fbpx

Amnistie de Karim Wade : “en politique, on ne donne pas de cadeau surtout quand il s’agit d’un adversaire de taille »

Amnistie de Karim Wade : “en politique, on ne donne pas de cadeau surtout quand il s’agit d’un adversaire de taille »

En mi-février 2019 à la veille de la Présidentielle, des discussions secrètes avaient été menées entre Alpha Condé et Wade lors d’un séjour à Conakry. D’ailleurs, à l’époque, Macky Sall avait évoqué une potentielle amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall, en cas de réélection. Deux ans après, la question est encore posée sur la table ce qui a irrité le secrétaire général du parti justice et développement qui y voit une manœuvre politicienne qui n’engage en rien le chef de l’État.

“En politique, on ne donne pas de cadeau surtout quand il s’agit d’un adversaire de taille. Le Sénégal n’a jamais porté le projet d’un politicien de salon, amnistier Karim Wade, si c’est une promesse, ce qui reste à vérifier, était seulement une stratégie politique pour faire bouger les choses rien d’autre, ce n’est pas Abdoulaye Wade qui martelait que la promesse n’engage que ceux qui y croient”, a tapé du poing sur la table Cheikh Ibrahima Diallo dans un ton ferme et univoque.

Il n’a jamais été un secret que les relations entre le président Macky Sall et l’ancien président guinéen Alpha Condé n’ont pas été des meilleures. Ce, même si l’une des rencontres phares entre Macky Sall et Abdoulaye Wade a eu lieu à Conakry. Ainsi, au cours de cette rencontre supposée reconcilier Me Abdoulaye Wade et Macky Sall, ce dernier avait fait la promesse à Alpha Condé que Karim Wade sera amnistié.

Du moins, c’est ce que révèle le quotidien EnQuête qui ajoute, d’ailleurs, qu’à chaque fois que le président guinéen déchu recevait un responsable sénégalais, il ne manquait jamais d’évoquer le sujet. Disant que le Président Macky Sall le lui avait promis.

Avec Senego

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.