fbpx

CHAMPIONNAT DU MONDE D’ESPORTS : Le Sénégal compte dans le « Game »

CHAMPIONNAT DU MONDE D’ESPORTS : Le Sénégal compte dans le « Game »

Le tournoi mondial de jeux vidéo esports, organisé par la Fédération Internationale d’esports, va se tenir du 16 au 18 novembre en Israël, dans la ville d’Eilat. Novice dans la compétition, le Sénégal est représenté par le « gamer » Momojuve de la structure Sengames.

Pour la première fois de son histoire, le Sénégal participe aux championnats du monde de jeux vidéo (Esports), en Israël, dans la ville d’Eilat. Le pays va être représenté par Haddiyatou Diouf alias Momojuve. Logé dans la poule D, il va se frotter aux représentants de la Grèce, du Portugal, de la Pologne et celui du pays hôte. Le champion du Sénégal et champion d’Afrique en titre est sociétaire du Solo Esports (premier club professionnel de jeux en ligne au Sénégal) de Baba Dioum. Momojuve va concourir dans la catégorie EpesFootball. Il a déjà réussi à atteindre la 3e place mondiale sur la plateforme en ligne Steam et la 4e place mondiale sur la Division Online en 2021.
Le tournoi verra 164 joueurs de 40 nations s’affronter sur 4 jeux (ePES Series, DOTA 2, CS : GO et Tekken 7), ce qui constitue un record depuis la création de la compétition en 2008, déclare le président de l’IESF (Fédération Internationale d’esports). Il ajoute, « Eilat 2021 est la finale du championnat du monde la plus importante et la plus diversifiée géographiquement de l’IESF à ce jour, reflétant les progrès incroyables que nous avons réalisés pour développer et unir la famille mondiale de l’esport ces dernières années ». La cérémonie de clôture va se tenir le 19 novembre et les lauréats vont se partager 48.000 euros. L’événement sera diffusé en direct sur la plateforme Twitch.
L’esport devient un sport de plus en plus populaire dans le monde, avec plus de 490 millions de personnes faisant partie de la communauté (joueurs et spectateurs inclus), selon le site redbull.com. Il est considéré comme la plus grande industrie de l’Entertainment, devant la musique et le cinéma. Sa diffusion en streaming (YouTube et Twitch) et l’augmentation du nombre de sponsors comme 1xbet, la chaine américaine Espn, qui financent et permettent une large diffusion des parties. L’autre grand défi de ce sport qui est de devenir une discipline olympique, est en phase de se réaliser, comme l’a stipulé le directeur des sports du comité national olympique, en juin dernier, « le programme olympique de Paris 2024 est déjà finalisé. Mais on ouvre la porte pour intégrer l’une de ces formes de sport virtuel dans le programme olympique à Los Angeles ».

Khadim Diakhate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.