fbpx

Dix-sept ex-militaires colombiens soupçonnés dans l’assassinat du président haïtien

Dix-sept ex-militaires colombiens soupçonnés dans l’assassinat du président haïtien

Au moins dix-sept anciens militaires colombiens sont soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse mercredi ont annoncé vendredi les hauts-commandements colombiens de la police et de l’armée.

« Deux (…) qui ont péri dans l’opération de la police (haïtienne) et 15 Colombiens dont nous sommes en train de vérifier l’activité (…) auraient appartenu à l’armée nationale » et se sont désengagés entre 2018 et 2020, a déclaré le général Jorge Luis Vargas, le chef de la police colombienne, lors d’une conférence de presse à Bogota.

Gallaye Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.